ASBL BRAVVO
Bruxelles Avance Brussel Vooruit !

Accueil du site > FR > Nos services > Gardiens de la paix > Gardiens de la paix : le contrôle et le signalement

Gardiens de la paix : le contrôle et le signalement

Les gardiens de la paix luttent contre les éléments susceptibles de dégrader l’environnement (problèmes de propreté ou d’éclairage, dépôts clandestins, dégradation du mobilier urbain, fonctionnement de l’infrastructure publique, tapages, etc.) et n’hésitent pas à avertir les services compétents.

Ils assurent le contrôle de la réglementation communale en vigueur et font des constats qu’ils relaient aux partenaires, notamment les services sociaux et techniques. Ils éliminent également préventivement, si possible, toutes situations, nuisances ou désagréments susceptibles de mettre en danger la population. Quand il n’est pas possible de supprimer le désagrément, le gardien prend note du dysfonctionnement et avertit les services compétents.

Ils établissent ainsi différents types de rapports :

  • Les rapports techniques aux services communaux : relatifs aux dégradations de l’environnement et du mobilier urbain ainsi qu’aux dépôts clandestins relevés lors des rondes, ces rapports sont envoyés quotidiennement aux services concernés (propreté, voirie urbanisme, Régie foncière, DGEV, La Poste, STIB, etc.).
  • Les rapports aux SISP : les relevés concernant les « immeubles sociaux » sont répartis entre des rapport d’activités (description du travail) et des constats liés aux dégradations (encombrant, charnière forcée, extincteurs manquant, ventouse panne, porte endommagée…) pour être envoyés aux services compétents.
  • Les rapports d’activités : de nature sociale puisqu’ils reprennent des situations où l’interaction avec le public est importante (climat du quartier, conflits, occupation du terrain, incivilités, besoins sociaux), ces constats offrent des baromètres qui permettent d’adapter les parcours des gardiens de la paix ou d’établir des plans d’actions pour chaque quartier.
  • Les rapports police : en plus de déposer dans les commissariats les objets et documents découverts sur la voie publique, les gardiens de la paix rédigent des rapports décrivant certains phénomènes (squat d’immeubles vides, vandalisme de voiture, bagarres, accidents) qui offrent une vue globale sur la situation et permettent de collaborer matière de prévention.
x
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Logiciels | |Legal | Urgences | Services de garde |