ASBL BRAVVO
Bruxelles Avance Brussel Vooruit !

Accueil du site > FR > Nos services > Médiation > La médiation scolaire à l’Institut Demot-Couvreur

La médiation scolaire à l’Institut Demot-Couvreur

Institut Demot-Couvreur

Place du Nouveau Marché aux Grains 24
1000 Bruxelles
02/505.59.32 ou 33

Myriam Trechnievski
02/505.59.33
0499/53.74.75
myriam.trechnievski chez bravvo.org

Marjorie Montignies
02/505.59.32
0498/94.05.25
marjorie.montignies chez bravvo.org

Le service de médiation scolaire de Bravvo propose un espace neutre, confidentiel et indépendant de l’école.

Vous êtes élève, parent d’élève ou membre de l’équipe éducative ?

  • Vous vivez un conflit ?
  • Vous êtes un groupe (élèves, professeurs...) préoccupé par une thématique, une situation concrète ?
  • Vous voulez parler de l’ambiance en classe ?
  • Vous avez besoin d’infos sur des questions liées à la scolarité ?

Le service de médiation scolaire vous propose

  • un accueil, une écoute
  • des infos et/ou un relais vers des partenaires spécialisés
  • une approche des conflits en classe
  • la mise en place de projets collectifs

Projets collectifs : soutien scolaire (projet DAS)
Le médiateur scolaire élabore également des projets collectifs, en rapport avec l’accrochage scolaire ou d’autres thématiques comme la violence ou le climat. A l’Institut Demot-Couvreur, la mise en place d’un atelier de soutien scolaire dans l’école vise à fournir un soutien aux élèves des 1er et 2ème degrés éprouvant des difficultés d’apprentissage. La particularité du projet est d’offrir une organisation souple, répondant aux demandes et besoins des élèves. Les besoins se situent tant au niveau individuel que collectif (groupes de travail entre pairs visant l’échange et le coaching entre élèves). Ce projet fait intervenir une personne extérieure à l’école ayant une expérience de coach scolaire.

Ma classe attitude (2013)
Les professeurs constatent parfois une ambiance de classe difficile, une dynamique de groupe négative, très peu de liens positifs entre élèves… Les professeurs peuvent alors se sentir impuissants et passent par la sanction pour réagir. Les médiatrices proposent de créer du lien en tenant compte des individualités de chaque élève, et ce dans un espace commun qui est la classe. Il s’agit de créer une charte abordant la question de la dynamique et du vivre ensemble de la classe.
Au travers de la création de cette charte, chaque élève trouve sa place et participe à la définition d’un cadre commun. Les élèves, accompagnés de leur professeur de français, ont discuté ensemble de l’image de leur classe auprès du corps enseignant et de la direction. De façon plus individuelle, chaque élève a ensuite expliqué ses besoins et ses attentes pour sa classe. Enfin, suite à une mise en commun, les élèves ont créé la charte comme un référentiel commun à propos de leur vie en classe et de l’identité de celle-ci. Cette charte a été présentée aux professeurs et à la direction.

x
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Logiciels | |Legal | Urgences | Services de garde |